Eine weiss hellbraune Kuh mit einem Nasenring und Seilen die daran und um die Hörner gebunden sind

Expositions animales et de bétail

Page d’accueil » Protection des animaux  » Rubriques » Expositions animales et de bétail

Expositions d’animaux 2022


Chaque année, plusieurs centaines de milliers de personnes intéressées, de tous âges et de toutes catégories sociales, viennent aux expositions d’animaux suisses régionales, nationales et internationales. Elles présentent au public un large éventail d’animaux de compagnie, indigènes et exotiques, et d’animaux de rente. Les expositions durent généralement de un à trois jours, tandis que les foires grand public telles que l’OLMA, la LUGA ou la BEA durent onze jours. Si l’on ajoute à cela l’arrivée et le départ des animaux, cela rallonge leur durée d’autant. Après l’arrêt presque total des expositions attirant un public nombreux pendant la pandémie de Covid-19, la plupart des expositions, marchés et bourses d’animaux ont repris en 2022. À l’occasion de neuf manifestations au cours de l’année dernière, la Protection Suisse des Animaux PSA a évalué, avec ses experts et ses expertes, les systèmes de stabulation, les conditions de détention et le traitement des animaux exposés sous l’angle de la protection et du bien-être des animaux.

Depuis 2014, la PSA mène chaque année une enquête sur les expositions d’animaux, celle de 2022 est donc la huitième. Bon nombre de nos observations et critiques ont été bien accueillies par les détentrices et les détenteurs des animaux ainsi que par les responsables de l’organisation qui ont fait le nécessaire pour améliorer le bien-être des animaux. C’est le cas notamment des conditions de détention, en groupe et en stabulation libre, bien conçues et respectueuses des cochons, vaches laitières et allaitantes, chevaux et ânes ainsi que chèvres et moutons. Les petits animaux tels que les lapins, les cochons d’Inde, les oiseaux d’ornement et les poules peuvent souvent aussi être observés et admirés dans de très bonnes conditions de détention.

Critiques fréquentes concernant la protection des animaux:


Surmenage des animaux

L’adaptabilité de nombreux animaux semble sursollicitée durant les manifestations. Cela est dû à la situation spatiale inhabituelle et fréquemment restreinte, aux nouveaux voisins souvent inconnus qu’ils doivent tolérer, au bruit inhabituel, au public nombreux qui touche fréquemment les animaux et ne leur permet pas de manger tranquillement. Comme souvent ils n’ont pas de possibilité de retrait, ils ne peuvent se reposer et se détendre que la nuit lorsque le public n’est pas là. Mais cela n’est pas non plus sans poser de problème aux animaux, notamment lorsque l’espace est limité et que la distance individuelle entre eux ne peut être respectée. La situation est particulièrement difficile lorsque les groupes sont nouvellement constitués et que les animaux ne se connaissent pas.

Zoo pour enfants

Les mini-zoos constituent également un écueil pour les exposants et exposantes ainsi que pour les responsables de l’organisation. L’afflux d’enfants, de parents, grands-parents et autres personnes d’encadrement est souvent énorme et requerrait une gestion rigoureuse et des mesures énergiques de la part des exposants et exposantes. Il faudrait aussi suffisamment d’espace (de retrait et de repos) afin de réguler le flux du public pour que les animaux ne soient pas totalement submergés par la foule et les caresses.

Manipulation grossière

Nous trouvons particulièrement désagréable et problématique pour la protection des animaux le traitement brutal, observé à maintes reprises, des animaux exposés et/ou présentés.

Culture extrême

Nous sommes également très déçus par les personnes pratiquant l’élevage extrême, souvent réfractaires à la critique lors des expositions de chiens, de chats et de reptiles.

Nous nous efforçons de présenter de manière totalement transparente nos observations et nos évaluations dans des rapports largement illustrés. Leur objectif est aussi notamment de montrer au public ce qui fait la différence entre de bonnes et de mauvaises conditions de détention, respectueuses des animaux ou inadéquates. Car malheureusement, il existe aussi des responsables d’exposition ainsi que des exposants et exposantes qui ne voient pas l’intérêt de nos recommandations et qui font peu d’efforts, voire aucun, pour améliorer la protection et le bien-être des animaux durant les expositions et les manifestations.

Par ailleurs, nous devons régulièrement constater des infractions aux dispositions de protection des animaux en vigueur. Ce rapport s’adresse donc également aux services cantonaux chargés de les faire appliquer et vise à montrer où et à quelles expositions il convient de s’intéresser de plus près.

De notre point de vue, les expositions d’animaux resp. les exposants et exposantes, les éleveurs et éleveuses ainsi que les détenteurs et détentrices d’animaux assument une grande responsabilité quant à la manière dont ils présentent, détiennent et traitent «leurs» animaux en présence du public. Ce sont eux qui offrent la possibilité au public (ou qui pourraient le faire) de voir à quoi ressemblent des conditions de détention exemplaires ainsi qu’une façon de traiter respectueusement et dignement les animaux qui leur sont confiés. Malheureusement, nombre d’exposants et d’exposantes ont manqué cette occasion.

Les juges ont également une lourde responsabilité lors des expositions en raison de leur forte implication dans la sélection des animaux reproducteurs sains et de leurs progénitures, ainsi que de leur contribution à la santé des animaux à condition de ne pas focaliser leur expertise uniquement sur leur apparence, mais principalement sur l’aspect santé.

Rapports d’expositions d’animaux et de bétail


  • Foire de Chaindon

    Foire de Chaindon

    Les interventions des autorités d’exécution cantonales et de la PSA ont probablement contribué à l’amélioration sensible de la qualité de détention des petits animaux sur le marché cette année par rapport à l’année dernière. De toute évidence, l’organisateur a fait ici les adaptations nécessaires, ce que nous saluons.

    Vers le rapport

  • Marché-Concours Saignelégier

    Marché-Concours Saignelégier

    La PSA a constaté des améliorations lors de la manifestation de cette année par rapport à sa dernière visite en 2022. Par exemple, les affiches destinées aux visiteurs ont été complétées et affichées de manière plus visible, à l’entrée de chaque écurie.

    Vers le rapport

  • OFFA

    OFFA

    La détention d’animaux et les diverses présentations impliquant des chevaux à l’OFFA 2023 sont apparues pour la plupart sous un jour exemplaire. De nombreux exemples positifs ont pu être observés et les cavaliers ainsi que les exposants ont montré leur art (équestre) et leurs chevaux avec grand professionnalisme et respect des animaux.

    Vers le rapport

  • Buremärit Münsingen

    Buremärit Münsingen

    Dans l’ensemble, des améliorations pour le bien-être des animaux étaient visibles au marché animalier de cette année à Münsingen BE. Les exposants se sont manifestement efforcés d’informer également les acheteurs sur les prescriptions en vigueur. S’agissant des petits animaux, il y avait tout de même souvent des barrières, de meilleures possibilités de retrait et davantage…

    Vers le rapport

  • Swiss Wild Life

    Swiss Wild Life

    La bourse aux animaux de Dompierre doit être améliorée dans certains domaines. Que ce soit sous l’angle de la détention des animaux (possibilité de se retirer, de grimper, présentation dans des conteneurs individuels accessibles, etc.) ou en matière d’étiquetage des récipients et d’obligation d’information.

    Vers le rapport

  • OLMA St. Gall

    OLMA St. Gall

    L’OLMA est la foire grand public la plus importante et la plus fréquentée de Suisse orientale. Des centaines de milliers de visiteurs affluent de toutes les régions du pays pour visiter en automne cette foire à caractère agricole et traditionnel.

    Vers le rapport

  • Exposition canine internationale à Lucerne

    Exposition canine internationale à Lucerne

    Organiser une exposition canine en plein air dans un cadre verdoyant bien ombragé présente en général des avantages pour les chiens. Des promenades à proximité permettent aux chiens de compenser les journées d’exposition éprouvantes.

    Vers le rapport

  • Exposition féline internationale Laufen

    Exposition féline internationale Laufen

    L’atmosphère calme et le traitement généralement bon des chats étaient deux des aspects positifs de l’exposition à Laufen. La plupart des animaux avaient manifestement l’habitude de la situation d’exposition et s’en accommodaient bien.

    Vers le rapport

  • LUGA 2022

    LUGA 2022

    La Protection Suisse des Animaux PSA attend des expositions qu’elles prennent non seulement en considération le bien-être des animaux, mais qu’elles aient aussi un rôle d’exemplarité pour les systèmes de détention.

    Vers le rapport

  • Exposition de reptiles, Yverdon-les-Bains

    Exposition de reptiles, Yverdon-les-Bains

    Exposition de reptiles, Yverdon-les-Bains 21 février au 5 mars 2022, visitée le 3 mars 2022 Conclusion Exigences de la PSA

    Vers le rapport

  • Reptiles Expo

    Reptiles Expo

    La détention des animaux à Reptiles Expo a laissé une impression mitigée. D’une part, la plupart des enclos étaient conformes à la loi et l’aménagement des enclos des serpents et des invertébrés en particulier a été salué positivement dans une large mesure, car proche des conditions naturelles et varié.

    Vers le rapport

  • Le monde fascinant des animaux

    Le monde fascinant des animaux

    Les conditions de détention et l’aménagement des terrariums ont fait une bonne impression générale. La critique principale porte sur le fait qu’il s’agit d’une exposition itinérante qui induit souvent des gênes supplémentaires pour les animaux exposés.

    Vers le rapport

  • Marché-Concours Saignelégier

    Marché-Concours Saignelégier

    Marché-Concours Saignelégier Du 12 au 14 août 2022, visité le 14 août 2022 Bien que le Marché-Concours défende les valeurs […]

    Vers le rapport